Bon plans, conseils, astuces, comparateurs… Internet regorge de sites permettant aux consommateurs de faire des économies et ce dans tous les domaines : des courses hebdomadaires à la prochaine destination de vacances.

clip_image002

Alors que le pouvoir d’achat demeure le principal souci des Français, les prix ne cessent de se faire ressentir dans les portefeuilles et sur les comptes en banques. Dans une enquête publiée en 2010 par L’observatoire Cetelem, 64 % des européens déclarent que la crise actuelle a durablement changé leur mode de consommation. Pour autant, ils ne renoncent à consommer, mais ils veulent le faire selon leurs règles. Pour répondre à leurs attentes, une flopée de site Internet propose aux consommateurs d’économiser sans pour autant se priver de petits et grands plaisirs. Il y en a pour tous les goûts.

La base : les bons de réductions en ligne

Les coupons de réductions représentent le service de base de la plupart de ces sites. Bongratuit.com dresse une liste de bons de réduction. La plupart ont une date limite, ils sont donc actualisés. L’internaute trouve des abattements pour tous les types de produits, mais aussi pour des chaînes de restauration. Le consommateur doit parfois s’inscrire gratuitement sur les sites des marquesauxquelles les produits appartiennent pour imprimer sa réduction. Une fois la réduction obtenue, il peut l’utiliser lors de ses prochaines commissions.

En 2006, l’enseigne de grande distribution E.Leclerc mettait en ligne son site de comparateur de prix Quiestlemoinscher.com. Cet espace permet auconsonaute de dresser sa liste de course et de savoir dans quelle enseigne il la paiera le moins cher. La création de ce site avait suscité de nombreuses réactions des principaux concurrents du groupe de Michel-Édouard Leclerc. Néanmoins son succès est attesté, son interface a évolué et les prix sont régulièrement mis à jour.

clip_image001

Exemple de recherche sur le site Quiestlemoinscher.com

D’autres sites permettent d’économiser en amont, avant de faire ses courses. C’est le cas par exemple de Radins.com. Des recettes de grand-mère et autres astuces se présentent sous la forme de messages postés sur un forum. Le site est donc participatif et les consommateurs s’échangent leurs conseils pour faire des économies comme remplacer du beurre par des yaourts en passe d’être périmés.

Economiser en communauté

L’aspect communautaire est fondamental. Les sites d’achat groupés en sont une preuve.  Ils proposent aux personnes d’acheter en groupe pour obtenir une remise substantielle sur un produit. Tout a commencé sur les forums de consommateurs qui ont décidé de se regrouper pour peser vis-à-vis des professionnels. Ensuite sont apparus en 2008, les sites spécialisés dans ces achats. Groupon.fr en est l’illustration la plus complète. Le site négocie des réductions avec les professionnels et les proposent ensuite à ses membres. Ces réductions, appelées des deals, sont disponibles durant 24 heures et permettent des abattements allant de 50 à 90 %. On peut trouver par exemple une guirlande électrique 51% moins chère que son prix de base en effectuant une commande groupée. Les loisirs constituent l’un des fers de lance du site et attire beaucoup d’internautes. Spa, massages, week-end à Deauville… Les prix sont très attractifs pour les services proposés. Plus il y a d’acheteurs, moins chacun d’eux paie pour participer au deal. Le site attire de en plus de demandeurs : il comptabilise 7 millions de visiteurs uniques par jour.

DSC_0144

Groupon propose des achats de loisirs avec des réductions allant de 50 à 90 %

Le concept est de Groupon est né aux Etats-Unis en 2008 et traverse l’Atlantique en 2010. « Depuis la naissance d’Internet, les consommateurs y recherchent des bons plans », explique Paul Choppin responsable de la communication chez Groupon. Le site a rapidement compris que les réseaux sociaux permettent de mobiliser le gens et de les rassembler quels que soient leurs régions, âges et domaine d’activité. « À l’origine, les membres du site étaient essentiellement des femmes. Aujourd’hui le profil se rapproche de l’internaute moyen », précise Paul Choppin.

Autre site communautaire, jefaisdeseconomies.com met également les internautes en relation pour les aider à augmenter leur pouvoir d’achat. Le site propose plusieurs catégories comme le covoiturage, le troc ou l’échange de maison dans lesquelles les consommateurs peuvent déposer des offres ou des annonces. C’est donc un simple site de petites annonces mais spécialisé dans l’entraide et l’économie solidaire.

Internet invente de nouveaux modes de consommation que les distributeurs traditionnels doivent intégrer afin de se faire une place dans cette nouvelle logique.

Ecrit avec Jules Rigobert

Publicités